La levée de fonds se porte bien depuis le début de l’année en France

Home  >>  Crowdfunding  >>  La levée de fonds se porte bien depuis le début de l’année en France

La levée de fonds se porte bien depuis le début de l’année en France

Share Button

D’après la source les Echos et Dealogic, ce secteur d’activité a bien démarré.
En effet, les entreprises françaises ont levé plus de 3,6 milliards d’euros depuis le début de l’année 2014 ce qui représente 5 fois plus de fonds levés à la même période l’an dernier.

Le levee de fonds

Les déterminants de ces bons résultats

Il existe plusieurs facteurs qui expliquent la croissance de la levée de fonds.

1-      Un environnement favorable
Les bourses ont bien grimpé depuis le début de l’année. Rien avoir avec les hauts historiques jamais atteints dans les années 2000 et 2007, respectivement de 7000 et de 6000 points, mais les analystes ont observés une croissance de 2,6% depuis le début de l’année 2014.

2-      Les IDE sur l’Europe augmentent

Les IDE (Investissement direct à l’étranger) ont tendance à augmenter. L’Europe est devenue un terrain de choix pour les investisseurs étrangers. Le prix de certaines entreprises ont baissé, il est sans nul doute l’occasion pour certains pays pétroliers ou autres d’investir dans l’économie Européenne et entre autres françaises. Les actions européennes restent donc un met de choix pour les investisseurs étrangers.

Impact sur les grosses sociétés

Il y a eu beaucoup d’opérations sur le début de l’année :

– Emissions d’obligation convertibles avec le cas Suez Environnement pour 350 millions d’Euros
– Introduction en bourse (IPO) avec GTT en levant plus de 620 millions d’Euros

D’autres seraient encore en attente ou en réflexion sur des introductions en bourse comme la Coface pour 500 millions d’Euros, l’armateur marseillais la CMA CGM, Alstom pour sa division transport, Labco, numéro un des diagnostics en Europe…

En résumé, si la tendance se confirmait les opérations telles que l’introduction en bourse pour 2014 pourraient révéler de belles surprises de quoi faire grossir les chiffres de la levée de fonds en France et en Europe…

Organisation de la levée de fonds pour les TPE / PME

Les petites et moyennes entreprises n’ont certes ni la taille critique ni l’envergure pour pouvoir prétendre à de la levée de fonds via des opérations d’introduction en bourse. Elles ont recours à d’autres moyens tels que l’augmentation de capital en faisant appel à des Business Angels, à de l’apport en compte courant et bientôt au « crowdfunding » mixé à de l’Equity.

Le cadre légal est en train d’évoluer en France avec le texte proposé, Fleur Pellerin, Ministre des PME, de l’innovation et de l’économie s’y était engagée, les particuliers pourront investir sans plafond dans des entreprises (y compris les SAS) ayant des besoins de financement inférieur ou égale à 1 million d’euros.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>