IoT : Quel Protocole de communication choisir pour ses objets connectés ?

Home  >>  Actualité  >>  IoT : Quel Protocole de communication choisir pour ses objets connectés ?

IoT : Quel Protocole de communication choisir pour ses objets connectés ?

Share Button

Le choix du réseau est primordial en ce qui concerne les moyens de communication des IoT. Chacun a ses caractéristiques propres : Portée, consommation énergétique qui peuvent correspondre à des utilisations bien spécifiques. Le Journal du Net propose un panorama des solutions.

On trouve d’abord deux grandes catégories de réseau : Les réseaux courts ou réseaux longs

Les réseaux longues portées, elles sont utilisées pour connecter des kilomètres d’infrastructures à internet (Smart Cities)

Les réseaux courtes portées, on retrouve le Wifi, le Z-Wave, le ZigBee ou encore les nouvelles générations Bluetooth plus propice à la domotique ou le marché de wearable (bracelet connecté).iot

Les réseaux longues portées

Sigfox : Avec une portée allant jusqu’à 40km en campagne, la technologie Sigfox consomme peut d’énergie pour envoyer des data sur le réseau et couvre déjà 91% de la population hexagonale à la fin 2015 et dans 19 autres pays. Cependant, la technologie ne permet de transporter que de faibles quantités de donnée. Positif :  faible consommation, bonne couverture réseau et coût inférieur à 3€/an/objet.

LoRa : Protocole très basse consommation, la technologie bidirectionnelle de Semtech coûte peu chère (1€ par an) et permet de transmettre des données sur 2 à 5km en urbain et 45km en milieu rural. Cependant la quantité de données est limitée et ne servira qu’à des capteurs émettant périodiquement de faibles quantités de données (température, géolocalisation…).

Les réseaux cellulaires (GSM, 2G, 3G, 4G) : Permet de transférer de grandes quantités de données (83mbit/s en 4G) mais la technologie est très gourmande en énergie pour des prix de marché largement supérieur aux deux technologies précédemment citées.

Les réseaux propriétaires : Les grands groupes déploient eux même leur réseau malgré des coûts importants (Bouygues a déployé 10 fois plus d’antennes relais Lora que d’antenne 4G)

Les réseaux courtes portées

Wifi : Permet de transmettre beaucoup de donnée (600mbps). Peut-être utilisé pour connecter des caméras ou autres objets nécessitant une interconnexion importante. La technologie est Bidirectionnelle ce qui permet la mise à jour des appareils mais demande beaucoup d’énergie (appareils branchés au secteur)

Z-wave : Est un protocole de communication dédié à la domotique et a pour caractéristique : Faible portée (30m) et fonctionne comme un réseau maillé (les appareils reçoivent/émettent les données et servent de relais). Cependant la limite de son innovation est de veiller à avoir des appareils relais permanent.

ZigBee : Permet plus de données que le Z-Wave (250kbps contre 100 max), est moins cher, et plus, facile à implanter. Cependant, cette technologie est à très courte portée (10mètres) soit 20m de moins que le Z-wave et 50m de moins que le Bluetooth.

Bluetooth Low Energy : Utilisé par quasiment tous les smartphones pour faire communiquer les Wearables. Avec une portée de 60mètres, il consomme 20 fois moins que le wifi. De plus la version 5.0, plus adaptée à l’IoT dispose d’une portée doublée.

Enocean : Est un réseau sans fil et sans pile car il consomme deux fois moins que le Bluetooth ce qui permet de résoudre les problèmes de durée de vie des IoT en captant l’énergie nécessaire dans son environnement grâce à des capteurs : mouvement, température. Mais technologie loin d’être standard.

 

JounalDuNet

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>