Vaut-il mieux être un homme ou une femme pour lever des fonds ?

Vaut-il mieux être un homme ou une femme pour lever des fonds ?

Share Button

Selon une étude récente menée par le cabinet d’audit PwC, les femmes réussissent mieux leur campagne de levée de fonds que les hommes, mais les sommes récoltées sont moins élevées. La raison ? un discours plus « sensible » et « concernant ».240_F_79793922_vtSAmgQXjWmteHHNZXlilPAnQawytMlf

Des taux de réussite plus élevés 

Selon l’étude publié par PWC, les femmes sont plus nombreuses à remplir leur objectif de crowdfunding que les hommes. Menée sur 450.000 campagnes de financement participatif entre 2015 et 2016, sur neuf plateformes de premier plan, les femmes atteignent leur objectif 32% de fois plus que les hommes. Dans l’Hexagone, seules 13% des campagnes menées par les hommes aboutissent contre 24% chez les femmes, et ce, tous domaines confondus. Même dans le secteur des technologies, pourtant traditionnellement associé à la gent masculine. Selon les sondés, si les investisseurs misent plus sur les femmes, c’est que leur discours est plus «sensible» et «concernant», comparé à un ton plus «commercial» côté hommes.

Des montants moins élevés

Malgré ce taux de réussite élevé, les femmes sont revanche moins nombreuses à se lancer dans la course et, lors de ces levées de fonds, elles récoltent des montants moins élevés que les hommes. Sur les 63 campagnes de crowdfunding ayant levé plus d’un million de dollars, la large majorité (89%) l’a été par les hommes. Il faut attendre la 18e place pour trouver une femme sur les opérations les plus lucratives. Cette différence s’expliquerait, d’après l’étude, par le fait qu’elles sollicitent des montants moins ambitieux que leurs homologues masculins.

Le cabinet d’audit qui a mené l’étude s’enthousiasme tout de même que le crowdfunding réduise les discriminations face aux méthodes de financement traditionnelles. Cependant, le cabinet Bloomberg rappelle qu’il existe un écart de 300 milliards entre hommes et femmes en termes d’investissement pour commencer leurs business.

 

Madame Figaro

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>