Pour Sergey Brin, fondateur de Google, l’IA « apporte de nouvelles responsabilités »

Home  >>  Actualité  >>  Pour Sergey Brin, fondateur de Google, l’IA « apporte de nouvelles responsabilités »

Pour Sergey Brin, fondateur de Google, l’IA « apporte de nouvelles responsabilités »

On mai 4, 2018, Posted by , In Actualité,IA, With No Comments
Share Button

Sergey Brin présente l’intelligence artificielle comme une « renaissance technologique » dans une lettre adressée aux investisseurs d’Alphabet. Pour le co-fondateur de Google, la technologie suscite des questionnements éthiques.

Dans sa lettre annuelle adressée aux investisseurs d’Alphabet le 27 avril 2018, le co-fondateur de Google Sergey Brin a particulièrement insisté sur le sujet de l’intelligence artificielle, et les enjeux éthiques soulevés par cette technologie.

« Le nouveau printemps de l’intelligence artificielle est le développement le plus significatif dans l’informatique que j’ai vu de ma vie », écrit Sergey Brin. L’entrepreneur poursuit en ajoutant que « des outils aussi puissants apportent également avec eux de nouvelles questions et responsabilités ».

UNE « RENAISSANCE TECHNOLOGIQUE »

Sergey Brin évoque quelques-unes des réalisations à travers lesquelles Alphabet et ses filiales déploient des intelligences artificielles dans leurs services : dans l’analyse des images, la traduction de texte, la conduite autonome ou la découverte de nouvelles planètes. « Nous sommes véritablement dans une renaissance technologique, une période passionnante lors de laquelle nous pouvons voir des usages dans presque tous les domaines de la société moderne », s’enthousiasme-t-il.


CC Flickr Shawn Collins

Le co-fondateur de Google qui a commencé sa lettre en citant Dickens s’attarde aussi sur les enjeux éthiques soulevés par l’IA, auquel il assure qu’Alphabet accorde « une réflexion profonde » : ses incidences sur le travail et l’emploi, la nécessité de transparence des algorithmes — qui se rendent parfois coupables de discriminations–, ou la crainte que l’IA soit utilisée à des fins malveillantes.

Sergey Brin reste silencieux sur un autre sujet, qui a pourtant incité les propres employés de Google à prendre la parole au début du mois d’avril. Le « Project Maven », consistant à développer une IA capable d’analyser des images enregistrées via des drones par les militaires, pose d’inévitables questions éthiques et politiques.

« Bien que je sois optimiste quant à la possibilité d’utiliser la technologie pour résoudre les plus grands problèmes du monde, nous sommes sur un chemin que nous devons emprunter avec responsabilité, attention et humilité », conclut Sergey Brin dans cette lettre.

 

Source : https://www.numerama.com/tech/363160-pour-sergey-brin-fondateur-de-google-lia-apporte-de-nouvelles-responsabilites.html#utm_medium=e-mail&utm_source=newsletter_quotidienne_matin&utm_campaign=20180501

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>