Finalement, Tesla ne se retirera pas de la bourse

Home  >>  Actualité  >>  Finalement, Tesla ne se retirera pas de la bourse

Finalement, Tesla ne se retirera pas de la bourse

Share Button

Elon Musk a décidé de rétropédaler après avoir martelé pendant plusieurs joueurs qu’il envisageait sérieusement de retirer Tesla de la bourse.

« Après avoir mûrement réfléchi à cette possibilité, j’en ai conclu que la meilleure décision possible à court terme est de garder le statut d’entreprise publique pour Tesla » : voilà un extrait du mail signé Elon Musk, envoyé aux employés du géant américain et récupéré par Business Insider le 25 août 2018. Car, contre toute attente, Tesla ne se retirera pas de la bourse, tout du moins pas dans l’immédiat.

Pourtant, Elon Musk paraissait déterminé ces quinze derniers jours, après un tweet que l’on pensait d’abord tout sauf sérieux. Il avait même justifié l’emploi des termes « financement sécurisé » au moment où il a évoqué l’appui d’un fonds souverain saoudien. À en croire le communiqué officiel publié le 24 août sur le site de Tesla, ce retournement de situation a été motivé par des discussions avec les actionnaires.

« S’IL VOUS PLAÎT, NE FAITES PAS ÇA »
On peut penser qu’Elon Musk n’avait pas envie de se mettre à dos celles et ceux qui croient en Tesla depuis le début. « Même si beaucoup des actionnaires avec qui j’ai parlé m’ont assuré qu’ils resteraient avec Tesla si on passait privé, le sentiment prédominant, au fond, était ’S’il vous plaît, ne faites pas ça’. » Ceci étant, le milliardaire affirme que ce choix de rester en bourse n’est aucunement lié à une raison financière. « Ma confiance vis-à-vis des fonds suffisants pour privatiser Tesla s’est renforcée durant cette réflexion », assure-t-il. Comprendre : il y avait l’argent pour dire stop au marché spéculatif.

Dans ses justifications, Elon Musk évoque un deuxième obstacle : celui du temps. « Je savais que le processus de privatisation serait un défi, mais il était clair qu’il allait être plus gourmand en temps et distrayant que prévu. C’est un problème car nous devons absolument nous focaliser sur la production de la Model 3 et notre ambition d’être rentable. »

À l’arrivée, la décision est logique : à l’heure actuelle, à la lecture de ses bilans financiers, Tesla a surtout des besoins à court terme. Toutefois, on n’est pas à l’abri d’un énième rebondissement signé Elon Musk.

numerama

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>